BLOG


10 conseils pour la conduite en hiver

wintry-578740_1280
Votre voiture est-elle prête à affronter l’automne et l’hiver ? Voici nos astuces pour éviter les mauvaises surprises dans les mois à venir :

1. Réserves

Avant de prendre le volant, vérifiez que vous avez bien mis dans la voiture :

  • Des torches
  • Un grattoir à glace
  • Des couvertures
  • De l’eau
  • Des en-cas
  • Des lunettes de soleil pour ne pas être ébloui par la neige ou le soleil bas
  • … sans oublier votre chargeur de téléphone !

2. Phares

En hiver, vous devrez vraisemblablement conduire sous la pluie, dans la neige, dans l’obscurité ou dans le noir. Nettoyez régulièrement vos phares et vérifiez que les ampoules sont en bon état de marche.

3. Liquide de refroidissement/antigel

Vérifiez régulièrement le niveau d’antigel/de liquide de refroidissement avant de prendre la route pour éviter d’abimer le moteur. Ne retirez le bouchon du réservoir de liquide de refroidissement que quand le moteur est froid.

4. Pneus

Sur la route, les feuilles, le verglas et la neige sont vos ennemis jurés. Vous ne pouvez donc pas faire l’impasse sur des bons pneus durant les mois d’hiver. Vérifiez l’usure de la bande de roulement et la pression. Inspectez les pneus pour détecter des déchirures ou des bosses, causées par des bris de verre par exemple. Remplacez-les, le cas échéant. Si les chutes de neiges sont fréquentes dans votre région, envisagez d’investir dans des pneus d’hiver ou des chaussettes à neige.

5. Batterie

La première cause de panne en hiver ? La batterie. Si la vôtre a déjà quelques années au compteur, faites-la contrôler par un garagiste et remplacez-la si nécessaire.

6. Essuie-glace et lave-glace

Pour votre sécurité, votre pare-brise doit rester propre. Vérifiez que les balais essuie-glace sont en bon état et que le réservoir de liquide lave-glace est rempli.

7. Réservoir à moitié plein (ou vide)

Peu importe votre vision des choses, votre bac doit toujours être au moins à moitié plein. Pourquoi ? Pour prévenir le gel du moteur et les pannes d’essence en cas d’embouteillages ou de déviations inattendus, provoqués par les intempéries. Pour trouver les stations-service sur votre trajet, allez dans le menu Points d’intérêt.

8. Conditions du trajet

Les conditions de circulation, de la route et de la météo ont un impact majeur sur la planification de votre itinéraire. Avant de partir, munissez-vous de ces informations et activez l’option ActiveTraffic™. En savoir plus sur ActiveTraffic >

9. Préparation de l’itinéraire

CoPilot vous permet d’intégrer un maximum de 50 étapes dans votre trajet. Vous pouvez ainsi estimer le temps nécessaire pour faire toutes vos courses et rentrer avant que la météo rende les déplacements impossibles. Anticipez les changements de direction et gardez un œil sur l’heure d’arrivée prévue. Prévenez vos proches pour ne pas avoir à vous presser ! Allez dans le menu Itinéraire > Planifier ou modifier un trajet.

10. Rester chez soi

Si vous n’aimez pas prendre la route en cas de mauvais temps, pourquoi ne pas rester chez vous avec une boisson bien chaude ? Quand vous serez à nouveau prêt à prendre le volant, CoPilot vous aidera à vous rendre à bon port.



Si vous avez des commentaires, veuillez nous contacter via Twitter.
Vous avez besoin d'aide ? Pour des questions techniques, consultez notre page support.
«
»